L’activité principale de l’ALAFA est centrée sur l’apprentissage du français par le biais d’ateliers de Français langue étrangère et Français langue d’intégration et d’ateliers d’alphabétisation animés par des bénévoles.

Il existe plusieurs groupes d’apprentissage du français, en fonction du niveau de l’apprenant :

2 groupes d’alphabétisation pour les personnes peu ou pas scolarisées dans leur pays d’origine et pour lesquelles passer de l’oral à l’écrit est très complexe.

Plusieurs bénévoles de ces groupes utilisent la méthode Aloé, Apprentissage de la langue orale et écrite, méthode de lecture basée sur la méthode distinctive crée par l’orthophoniste Brigitte Roy. Aloé utilise des outils multimodaux, gestes, cartes, schémas, progression et images qui rendent la langue transparente et permet d’apprendre à écrire quelque soit son âge et sa nationalité .

 

 

 

 

 

 

– 7 groupes de débutants de niveaux A1.1/A1

 

 

Au début de l’apprentissage, l’enseignement est basé sur le Français langue d’intégration dont l’objectif premier est de faire en sorte que les migrants deviennent rapidement autonomes. C’est à dire que les bénévoles leur apporte toutes les connaissances nécessaires afin de faciliter leur intégration sociale (savoir se déplacer dans la ville, prendre le bus, faire les courses, allez à un rendez-vous, connaitre le fonctionnement des espaces publiques, des institutions …)

A cet enseignement s’ajoute l’enseignement du Français langue étrangère dont les objectifs sont ceux du niveau A1.1et du niveau A1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues.

 

– 2 groupes intermédiaires de niveaux A2

 

 

           

 

 

– 2 groupes avancés

– 1 groupe de perfectionnement

 

 

Les ateliers des déroulent tous les jours de la semaine, de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h.

L’ALAFA, de par la diversité de son public, est un véritable lieu d’échanges et de rencontres entre personnes de cultures, de religions et d’origines sociales différentes. L’ALAFA est une association qui entend lutter contre le racisme en favorisant le dialogue interculturel.